Ce Blog est pour Vous, pour Votre Santé !
Vous êtes sur le blog de ceux qui veulent prendre leur santé en main, de façon naturelle. Il vous guidera dans le domaine des Médecines Douces et Naturelles pour que vous puissiez conserver ou retrouver rapidement une Excellente Santé.

Plus exactement, doit-on faire un choix entre manger de la viande rouge ou suivre les principes du végétarisme ?

En fait, le choix ne peut se faire comme ça et la réponse est : ni l’un ni l’autre à 100%.

Est-on vraiment obligé de choisir ?

Le terme de végétarisme vous fait bondir ? Je vous comprends tout à fait. Mais, je n’en parle pas ici dans le sens où on l’entend habituellement, qui est plus proche du végétalisme pur et dur (sans aucune viande ni sous-produit animal).

De fait, l’être humain est essentiellement végétarien (au sens large de ce terme) mais il a besoin de certains acides aminés qui ne sont disponibles que dans les protéines animales.

Cependant, l’être humain n’a besoin que de 50 grammes de protéines animales par jour apportées par les poissons, les sous produits animaux (lait, œuf, fromages), les volailles, les viandes de boucherie ou la charcuterie. Il fournit ainsi à son corps les acides aminés et autres oligo-éléments qui ne peuvent être fournis par les aliments végétaux (légumes, fruits, céréales, légumineuse, etc.).

Viandes et toxines

Manger de la viande  et notamment de la viande rouge est, du fait de son prix élevé, l’apanage des pays industrialisés et riches.

Ainsi, les habitants des pays industrialisés consomment plus de 50g de viande rouge par jour, à laquelle il faut ajouter toutes les autres viandes pour un total supérieur à 200g par jour !! En outre, ce total ne tient pas compte ni des poissons ni des sous-produits animaux.

L’abus de la viande rouge, qui contient beaucoup de toxines (et de résidus toxiques, comme vous le constaterez plus bas), provoque un vrai problème de santé.

Il suffit de constater les épidémies d’obésité et de maladies dégénératives (dont les cancers, surtout celui du colon) qui touchent tous les pays industrialisés.

Alors, si on revenait à une alimentation plus naturelle axée préférentiellement sur les fruits, les légumes et les poissons ?

Tout le monde s’en porterait mieux car ce mode d’alimentation est plus équilibrée, plus riche en oligo-éléments et surtout moins toxique à long terme.

Par ailleurs, l’élevage et l’agriculture ont du mal aujourd’hui à nourrir tous les habitants de la planète. Une alimentation essentiellement axée sur les fruits, les légumes et les poissons, permettrait aux terres cultivées de nourrir tout le monde.

Observez les chiffres qui suivent et vous comprendrez pourquoi.

Comment produit-on la viande ?

Pour fournir 50 kg de protéines, un animal a dû consommer plus de 800 kg de protéines végétales, autrement dit, de 7 à 16 kg de céréales ou de produits végétaux sont nécessaires pour produire 1 kg de viande.

De ce fait, 64% des terres cultivables du monde servent à la production de viande (pâturage et fourrage).

En outre, aux Etats-Unis par exemple, plus de la moitié de l’eau potable va au bétail. Ainsi, il faut 30 m³ à 60 m³ (1 m³=1 000 litres) d’eau pour faire 1 kg de viande de bœuf alors que seulement 800 litres d’eau suffisent pour produire 1 kg de blé.

En plus, il faut 5 kg de poissons pour produire 1 kg de farine pour le bétail; il faudra 5 kg de cette farine pour qu’un bœuf ou un porc produise 1 kg de viande. Finalement, il faut donc 25 kg de poissons pour obtenir 1 kg de viande !

Production et comparaison

C’est ainsi que les pays industrialisés représentent 26% de la population de la planète mais utilisent 56% des ressources alimentaires mondiales !

Le bétail des pays riches mange autant de céréales que les Indiens (hindous) et les Chinois réunis.

Un bœuf fournit 200 kg de viande, soit l’équivalent de 1 500 repas (hyperprotéinés), alors que les céréales qu’il a mangées auraient pu permettre de servir 18 000 repas (équilibrés).

Ainsi, plus de 5 millions d’enfants meurent de faim chaque année et 50 millions sont malades de malnutrition, alors que pendant ce temps un Américain sur trois et un Français sur quatre sont obèses et mangent trop de viande, avec tous les problèmes de santé que cela entraine.

La pollution provoquée

La consommation mondiale d’engrais de synthèse est passée de 7 millions de tonnes en 1945, à 150 millions de tonnes par an aujourd’hui (21 fois plus !).

Plus de 80 produits différents (attendrisseurs, vitamines, antibiotiques, hormones…) peuvent être injectés aux cochons modernes avant qu’ils soient abattus. Au Canada par exemple, les éleveurs de volailles, de porcs, de bovins et poissons utilisent plus de 20 000 tonnes d’antibiotiques par an en injection, ou incorporées à l’alimentation !

Malgré cela, 80% des animaux élevés industriellement sont malades.

L’industrie agricole emploie plus de 500 pesticides différents, or 90% de tous les résidus de pesticides se retrouvent dans la viande que l’on mange.

Savez-vous que « grâce » aux produits alimentaires industrialisés, vous absorbez entre 2,7 et 4 kg d’additifs alimentaires par an (voyez par exemple mon article sur le Glutamate). Et ce sont les enfants et adolescents qui en pâtissent le plus, avec les sucreries mais surtout avec les sodas et autres boissons artificielles…

Et puis…

Il y a 1 milliard 400 millions de vaches sur la planète (dont une par habitant aux USA)  qui dégagent plus de gaz à effet de serre que tous les moyens de transports réunis, soit plus de 20% de l’émission mondiale.

Les excréments de bétail représentent 110 tonnes par seconde pour les USA et l’Europe, et entraîne 50% de la pollution des nappes phréatiques mondiales. Dangereusement impressionnant…

Conclusions

Réfléchissez bien à tous ces chiffres, un peu indigestes je vous l’avoue, mais tout à fait éloquents !

Ils vous permettent de réaliser l’importance de la pollution de la planète, mais surtout l’impact sur Votre propre Santé, compte tenu de l’intoxication de plus en plus importante et récurrente que l’abus de viande entraîne.

Pour mieux réaliser ce qu’il se passe, pour mieux appréhender l’impact à court et à long terme sur votre santé, lisez mon livre au format Kindle sur « l’alimentation spécifique de l’homme » et prenez une décision éclairée quant à votre façon de vous nourrir, avant qu’il ne soit trop tard.

N’hésitez pas à poser des questions sur ce sujet (ou d’autres) via le formulaire de commentaire ci-dessous (questions/réponses « publiques ») ou via ma page « contact » (questions/réponses « privées »).

Portez-vous bien.

15 réponses à to “Manger de la Viande ou rester en Bonne Santé. Faut-il choisir ?”

  • Bonjour à tous,
    Pour moi, je suis comme William, moi j’adore vraiment la viande mais le docteur m’a dit qu’il failait réduire ma consommation de viandes sinon…
    Passez une bonne journée

    • Michel Matte:

      Bonjour Julia,

      Bien sûr et ce n’est pourtant pas un naturopathe qui le dit !
      On devrait apprendre à élaborer ses menus, non pas autour d’un plat de viande mais plutôt d’un plat de légumes auquel on ajouterait, pour le plaisir, une petite garniture de viande…
      Portez-vous bien,

      Michel

  • A ma connaissance, il n’y a aucune obligation de manger de la viande ou du poisson pour obtenir des acides aminés nécessaires???

     » ….mais il a besoin de certains acides aminés qui ne sont disponibles que dans les protéines animales…. »

    euh, nan, nan pas d’accord là, le plus « grand » risque pour les végétariens serait le manque de vitamine B12, et encore, des compléments existent!

    • Michel Matte:

      Bonjour Chrystelle,
      Je suis d’accord avec vous, mais c’est ce qu’affirment les médecins, alors…

      Portez-vous bien !

      Michel

  • Je découvre également cet article qui semble t-il a déjà quelques années derrière lui si j’en crois les dates de commentaires précédents ;-)

    Où en est ton actuellement au niveau des chiffres ? Savez-vous si on a fait quelques progrès depuis au niveau de l’équilibre alimentaire ?

    • Michel Matte:

      Bonjour Isabelle,

      Malheureusement, les chiffres sont à peu près les mêmes aujourd’hui.
      Mais c’est à considérer comme un progrès, puisqu’ils ont cessés d’empirer.
      Il faut rester optimiste !
      De toute façon, ce qui compte c’est que vous sachiez comment vous nourrir sainement.
      Portez-vous bien,

      Michel

  • Alain STRADIOT:

    Bonjour,
    Je voudrais apporter une précision … 50 gr de viande animale ne font pas 50 grammes de protéines…. Pour avoir 50 gr de protéines en mangeant de la viande animale , il faut manger entre 200 et 250 gr de viande animale ; En effet, il y a entre 20 et 25% de protéines dans la viande …
    Portez-vous bien !

  • Bouhamidi:

    Bonjour je viens de lire votre article, en tout premier lieu merci pour votre travail, ensuite je peux vous dire que les chiffres fond froid dans le dos, il faut impérativement baisser sa consommation de viande c’est une affaire d’intérêt commun, votre article sur le MGS est intéressant, seulement le MGS est tellement répandu j’ai bien peur qu’il n’y ai que peux d’alternative, je me trompe ?

    • Michel Matte:

      Bonjour,
      Que ce soit pour la viande ou pour les aliments contenant du MSG, il y aura beaucoup de difficultés à faire machine arrière, c’est sûr.
      Mais le choix est individuel. Si vous voulez prendre soin de votre santé, vous pouvez toujours trouver sur le marché des produits sans MSG et trouver aussi le bon équilibre entre protéines animales et protéines végétales.
      On a encore le droit et la possibilité de choisir… pour l’instant.
      Portez-vous bien.

      Michel

  • Merci pour cet article. Pour ma part, depuis quelques années, j’ai réduit ma consommation de viandes

    • Michel Matte:

      Bonjour William,
      C’est une sage décision qui a dû vous apporter de nombreux bienfaits et j’espère que ça vous a permis de convaincre ceux qui vous entourent ! Rien ne vaut une preuve tangible.
      Portez-vous bien.

      Michel

  • Article très intéressant en effet qui démontre une fois de plus que la consommation de viande est un réel problème pour notre santé ET notre environnement.
    Pour ma part, étant sensible à la souffrance animale, j’ai déjà grandement limité ma consommation de viande.
    De plus, j’ai l’impression que c’est un sujet qui est de plus en plus pris au sérieux suite à la lecture de certains articles sur le web ou la diffusion de reportages à la TV. J’ai le sentiment qu’un changement s’opère, lentement mais sûrement. Ce n’est pas récent mais davantage d’actualité. Je me trompe?

    • Michel Matte:

      Bonjour Philou,
      Absolument pas !
      Mais la bataille va être dure, car en face de tous ceux qui se battent pour vivre naturellement, de préférence en bonne santé, ou tout simplement de (sur)Vivre, il y a les grands lobbies qui sont là avant tout pour faire de l’argent à n’importe quel prix.
      Et pour eux, lorsqu’il y a perte de Vie humaine, c’est un… dommages collatéral.
      Prenez soin de vous,
      Michel

  • Merci pour votre article. Il est très bien documenté et complet. Mais ce sera très difficile d’obtenir un mouvement de masse suffisant pour freiner la consommation de viande.

    • Michel Matte:

      Bonjour Tourea,
      Mon blog est orienté sur la santé, et mon but est d’attirer l’attention sur tout ce qui nocif.
      Je ne suis pas végétarien mais il faut, pour vivre en bonne santé, limiter sa consommation de protéines animales à 50gr par jour, et les protéines animales ne sont pas que la viande rouge!
      Parallèlement je faisais remarquer que la baisse globale importante de consommation de la viande rouge aurait aussi un effet bénéfique pour toute la planète, à tout point de vue.

Laisser un commentaire

Être bien dans sa Tête + Être bien dans son Corps + Être bien dans son Assiette
C'est le tiercé gagnant  pour avoir une Bonne Santé et ainsi profiter à fond de la Vie !
Catégories
Cadeau Gratuit
Je veux savoir quel est mon cadeau : Je clique ici
Lettre d’information
Recevez immédiatement un cadeau gratuit que vous utiliserez tous les jours en vous inscrivant à ma lettre d'information :

Carte de Réflexologie
Obtenez tout de suite une carte simplifiée gratuite de Réflexologie Plantaire en cliquant ici.
Ce blog est DoFollow !
Vos liens de commentaires sont suivis (NoFollow Free)