Comment vous débarrasser du mal de dos, pour toujours (partie 2/2)

Dans la première partie je vous expliquais les causes du mal de dos et la façon de découvrir l’émotion qui en est à l’origine.

Aujourd’hui, je vous donne les astuces pour soulager votre mal de dos et ce qu’il faut faire pour l’éviter.

Soulager les douleurs du mal de dos

–      Dans la journée, appliquez une poche de gel chauffé au micro-onde ou mieux un cataplasme chauffant (pendant 8 heures à partir de l’ouverture du sachet).

–      A la maison , utilisez une pommade à base de camphre (comme le “baume du tigre”) qui a un effet décontracturant ou de l’argile verte en cataplasme chaud (à laisser au moins 20 minutes).

–      Prenez une douche bien chaude en laissant couler l’eau quelques minutes sur la région qui vous fait souffrir : l’eau effectuera un micro massage et la chaleur aura un effet myorelaxant (de détente des muscles).

–      Faites de la réflexologie plantaire (vous avez une carte gratuite ici) : à titre préventif ou curatif, le massage des zones réflexes est facile et efficace.

Massez la zone du Diaphragme en insistant sur les parties centrale et latérale interne, pour une relaxation profonde ; la zone de la Colonne Vertébrale (sur la carte : le trait bleu sur le bord intérieur de chacun des pieds) pour diminuer la douleur et favoriser la détente des muscles spinaux ; la zone de la Vessie pour diminuer les crispations (et favoriser l’élimination).

Apprenez à prévenir le mal de dos.

Les douleurs dorsales, comme d’ailleurs n’importe quelle autre affection, ne sont pas une fatalité.

Vous devez savoir que le manque d’activité physique et la position assise prolongée sont les deux facteurs à l’origine de la plupart des douleurs dorsales (de la cervicalgie à la lombalgie).

–      Faites de l’exercice : les sports à privilégier sont tous ceux qui renforcent la musculature du dos, mais aussi, et surtout, les abdominaux : la marche, la gymnastique aquatique, la natation.
Bien sûr, évitez les sports de compétitions et les sports durs pour la colonne vertébral comme le tennis ou le golf.
Dans la plupart des lombalgies et des sciatiques à répétition ce sont les abdominaux qu’ils faut renforcer !

En effet, ces maux de dos sont souvent dus à une accentuation de la courbure lombaire (lordose) avec tétanisation des muscles et/ou pincement des nerfs. Cette accentuation est souvent provoquée par les muscles du dos beaucoup trop puissants par rapport aux muscles antérieurs, notamment les abdominaux. Alors, les surfaces d’appui des vertèbres se rapprochent plus à l’arrière et il y a pincement de la partie arrière du disque intervertébral (avec ou sans hernie) et possibilité de pincement des nerfs qui sortent entre ces 2 vertèbres.
Dans le cas des lombalgies, je vous recommande donc de travailler en premier vos abdominaux (en douceur), vous serez étonnés des résultats !
Faites vos abdominaux toujours sur le dos. Travaillez en souplesse plutôt qu’en force et en ne descendant jamais vos jambes jusqu’au sol (arrêtez-vous à 30 ou 40 centimètres du sol) pour éviter de “creuser les reins”.

–      Portez les charges correctement (colis, panier à provisions, objets lourds ou autres) : ce sont vos jambes qui doivent travailler. Votre dos ne doit pas se cambrer ou se plier en forçant sur la charge. Aussi, pour ne pas forcer sur le bas du dos en levant la charge, fléchissez les jambes au lieu du buste, qui doit rester bien droit. Quand vous le pouvez, essayez de répartir et d’équilibrer les charges de chaque côté du corps.

–      Pour vous lever du lit : ne faites pas une torsion pour poser les pieds directement par terre alors que vous êtes toujours allongé. Redressez-vous dans le lit (ce sont les abdos qui travaillent), pliez les jambes, asseyez-vous au bord du lit. Il ne vous reste plus qu’à vous relever.

–      Lorsque vous êtes couché : étendez-vous sur le côté avec un oreiller entre les jambes ou sur le dos avec un oreiller sous les genoux. Ne vous couchez pas sur le ventre.

–      Ayez une bonne literie : un matelas ferme mais pas trop dur, posé sur un sommier à lattes. Privilégiez les oreillers rectangulaires adaptés à votre physionomie. En plus d’éviter le mal de dos, vous dormirez beaucoup mieux et serez plus relaxé !

–      Asseyez-vous correctement : à la maison comme au bureau, asseyez-vous toujours bien droit sur votre siège, les deux pieds au sol (au besoin, sur un petit tabouret), sans croiser les jambes, les avant-bras posés sur le bureau (réglez la hauteur de votre siège en conséquence).
En plus, devant un ordinateur, vous devez être à environ 70 cm de l’écran. Vos avant bras à l’horizontal sont à la hauteur du clavier, et vos yeux au niveau du haut de l’écran (qui est légèrement incliné vers l’arrière). Vous éviterez les douleurs aux cervicales (cou et nuque) et dans les épaules.

–      Ne restez pas assis trop longtemps : Environ toutes les deux heures, allez faire un petit tour de façon à faire bouger votre bassin et votre dos.
Toutes les heures, faites des mouvements de bras : mettez votre bras gauche au dessus de votre tête avec votre avant-bras qui repose dessus. Attrapez le poignet gauche avec la main droite et tirez pendant 20 secondes. A faire trois fois de chaque côté.
Régulièrement, pour décontracter votre dos, assis sur votre chaise, penchez-vous en avant la poitrine sur vos genoux, les bras pendant le long des jambes, la tête pendant vers l’avant.

–      Évitez de porter des talons trop hauts : ils ont tendance à déséquilibrer le corps. Privilégiez des chaussures à petit talon, souples et confortables.

–      Pensez à vous relaxer : effectuez des séries de respirations abdominales profondes au moins 5 fois par jour, et toutes les fois où vous sentez tendu ou crispé (Vous savez : tout en bloquant votre cage thoracique, inspirez par le nez en sortant le ventre au maximum. Puis soufflez par la bouche en creusant le ventre jusqu’à expiration totale. À renouveler 10 fois !). En faisant travailler le diaphragme (qui masse alors le nerf pneumogastrique) elles vous apportent une profonde détente.

Vous pouvez aussi faire du yoga qui est excellent pour la décontraction et vous fera par ailleurs beaucoup de bien.

La consultation médicale

Dans certains cas vous ne devez pas attendre pour consulter un médecin, notamment s’il y a déviation de la colonne vertébrale (scoliose par exemple).

Vous devez aussi vous rendre chez votre médecin ou au service des urgences si :

  • la douleur vous empêche de faire vos activités normales
  • la douleur dure depuis plusieurs semaines
  • vous ressentez une faiblesse, un engourdissement, une douleur ou un picotement dans les bras
  • vous ressentez un engourdissement au niveau de l’aine ou du rectum
  • vous avez des difficultés à vous retenir quand vous urinez ou faites vos besoins
  • vous avez une forte fièvre qui persiste
  • vous avez des maux de dos chroniques qui s’aggravent soudainement.

J’espère que vous ferez bon usage de tous ces trucs simples, naturels, mais efficaces, pour soulager ou éviter le mal de dos.

Portez-vous bien.

24 commentaires à propos de “Comment vous débarrasser du mal de dos, pour toujours (partie 2/2)

  1. j’avais très souvent mal au dos, notamment en position assise. Quel calvaire au bureau, j’avais du mal à rester plus d’une heure sur ma chaise de bureau.
    Sur les conseils de mon kiné, je me suis acheté un siège ergonomique pour corriger la position assise et éviter le mal de dos, je me suis procurer sur ce site http://www.domalin.fr/3-mal-dos-assis-position au cas où ca intéresse quelqu’un.
    Depuis que j’ai ce siège ca va beaucoup mieux ! Je tiens plus longtemps la position assise et quand je commence à fatiguer, je me lève pour aller marcher et décontracter un peu le dos.
    Des fois des petites astuces et un bon matériel ça aide !!

  2. voila un an que j ai tres mal au dos ,des douleur parfois atroce ,ont m aavait conseiller de faire des seances de lasers, l osteo m avait dit quatres sait suffissant ,mais j ai toujour mal ,je doit le revoir tres bientot ,pour mon dod j ai aussi fait des examens,scanner et ont a vu que ma colone est remplie de pincements et plusieurs disque devié de leur logement ,la j en ai ras le bol et me demande si un jour serait bien j ai 65 ans j ai pris un peu de poid ’15 kg àen moins me ferait du bien ,mais peu pas faire de sport deja et regime a mon age je trouve pas le bon qui me convient ,,que faire ????

    • Bonjour,
      Difficile de vous répondre simplement.
      Pour avoir plusieurs hernies discales vous avez dû faire des efforts violents ou répétés avec une mauvaise posture.
      Le mal est fait, les disques ne retourneront pas dans leur logement, mais vous pouvez atténuez les douleurs en ayant une alimentation saine (voir mon livre « 4 Trucs Essentiels pour Vivre Longtemps et en Bonne santé » à moins de 3 euros) et en buvant suffisamment, car les disques intervertébraux ont besoin d’eau pour conservez leur épaisseur et jouez leur rôle d’amortisseur.
      Faire de la natation vous permettra d’avoir une activité physique, mais en “appesanteur”, donc sans surcharger vos vertèbres (et leur disque).
      Portez-vous mieux !
      Michel

  3. j ai ete opere d une hernie inguinale (y a 5 ans) tjrs une gene..!!! plus tard ; une intolerance au gluten et lactose (maladie auto immune) alors je me pose une question ! peut etre n y avait il pas necessite de m opere d une hernie ! ce sont mes intestins dont je ressens ;en bas du ventre a droite une sensation de boule;de gene et qui m irradie un genre de sciatique au bas de la jambe et une gene dans le bas du bassin (a l arriere) du dos !! y a des jours ou je ne ressens aucune douleur ou gene ! Y a t il cause a effet aussi avec le froid? dois je porter une ceinture? un grand merci a vous

    • Bonjour Marine,
      Vous comprendrez que je ne peux me permettre de réponde à votre post.
      Je ne peux que vous conseiller d’aller voir votre médecin traitant, ou un de ces confrère si vous voulez un autre avis sur votre problème.
      J’espère que vous trouverez la solution.
      Michel

    • cartilage de requin c.est aussi efficace que n.inporte quoi ou bien du collagene marin a commander sur le site de … et en plus cela n.est pas cher du tout

  4. Bonjour,
    Je suis un h sédentaire de 25 ans et j’ai pris plus de 40 kg ces 2 dernières années, en arrivant à 125 kg pour 190 cm. J’adore beaucoup (et mal) manger. Est-ce la cause du continuel mal au bas du dos que j’ai depuis plusieurs mois ?
    Merci

    • Bonjour Jean-Marc,

      Vous apportez vous-même la réponse à votre question!
      Votre IMC dépasse 30 et vous entrez dans la catégorie des obèses, avec tous les risques que cela comporte : problèmes vertébraux, risque de diabète et de problèmes cardio-vasculaires, etc.
      Mais vous n’avez que 25 ans et vous pouvez “renverser la vapeur” pendant qu’il en est encore temps.
      Prenez-vous en charge en vous orientant vers une vie plus saine (alimentation, activité, façon de penser…), et je vous garantis que plus tard vous apprécierez avoir pris cette décision !
      Prenez soin de vous,

      Michel

  5. bonjour je viens de trouver ce site qui parle de mal de dos… J’ai moi meme des soussi j’ai fait radio,scanner on me parle de retressiment du canal lombaire,déviation du bassin,j’ai porté talonette,kiné,ect… Depuis quelques temps je voie un ostheo sa va beaucoups mieux mais touj un peut de difficulté,lui meme ma fait retiré la talonette! Aurriez vous des spolutions qui peut m’aider. Merci a vous

    • Bonjour,
      Le meilleur conseil que je puisse vous donner est de continuer à voir votre ostéo !
      Et puis, suivez les conseils donné dans l’article sur le mal de dos (parties 1 et 2 ).
      Les problèmes de santé sont souvent le résultat de plusieurs “erreurs” dans notre mode de vie, qui se cumulent et nous amènent plus ou moins rapidement vers la maladie.
      Le manque d’activité physique est un problème récurrent.
      Je vous souhaite une meilleure santé !

      Michel

  6. bonjour je viens de passer une irm des cervicales et ils m ont trouvé une discopathie c1c2c3c4c5 et dont un angiome sur la c5 je n y comprend rien pouvez me donnez des réponses merci j en ai marre

    • Bonjour Jonathan,

      J’ai l’habitude de dire qu’il n’existe réellement qu’une seule maladie : avoir un système immunitaire défaillant.
      Quand notre Système Immunitaire est-il défaillant ? Quand il est surchargé et/ou encrassé.
      Je ne sais pas si vous avez lu mes livres qui décrivent le fonctionnement du Système Immunitaire, quels sont les 4 Trucs pour Vivre Longtemps et en Bonne Santé et quels Aliments sont Spécifiques à l’Homme. L’être Humain ne peut pas faire n’importe quoi avec son corps, en n’espérant ne jamais en subir les conséquences, comme essaye de nous le faire croire la société de consommation et les lobbies agroalimentaire et médico-pharmaceutique.
      Le meilleur conseil que je puisse vous donner serait de lire mes livres (ne vous inquiétez pas ils sont à moins de 3 euros !) et ensuite de me poser des questions si vous n’aviez pas réussi à résoudre votre(vos) problème(s).
      Dans votre cas, réfléchissez bien avant une opération chirurgicale, car elle est irréversible… Alors essayez tout ce qui est possible AVANT.
      Voici les liens pour mes livres :
      – Le Pouvoir de Guérir est en vous : http://goo.gl/Tltbm
      – 4 Trucs Essentiels pour Vivre Longtemps et en Bonne santé : http://goo.gl/wUjeO
      – Aliments Spécifiques à l’Homme : http://goo.gl/tVd6x
      Nota : si vous n’avez pas ou ne voulez pas d’une liseuse Kindle, Amazon fournit gracieusement tous les logiciels nécessaire ici http://goo.gl/pyWGv

      Vivez de manière équilibrée : bonne alimentation, activité physique, un moral positif, etc.
      Commencez déjà par utiliser les antioxydants comme les fruits (les plus puissants sont rouges foncés,violets, noirs) ou sous forme de gélules (la canneberge par exemple).
      Êtes-vous détendu ? travaillez-vous sur ordinateur longtemps ?
      Je n’en sais pas suffisamment sur vous. Lisez les livres vous devriez y trouver des réponses, sinon n’hésitez pas à utiliser le formulaire de contact privé (page “contact” de mon site).
      Portez vous mieux !

      Michel

  7. Bonjour M.Matte et merci pour ce site intéressant !Je suivrai à la lettre vos recommandations car je souffre du mal de dos et autres. Mes douleurs sont plus au niveau du cou et entre les omoplattes. J’ai souvent des étourdissement et dernièrement lorsque je fais un certain mouvement avec la tete, j’ai une douleur sous l’aisselle droite qui me dérange beaucoup. J’ai vu un chiro à trois reprises et le probleme est toujours là. Pourrait-il y avoir un lien avec un organe quelcqonque ? Merci de me lire tout en espérant de vos nouvelles.

    • Bonjour Pierre,
      Il me semble que vous auriez surtout besoin de vous détendre. Dans l’article sur les douleurs du dos, dans le chapitre “Apprenez à prévenir le mal de dos” au paragraphe “Pensez à vous relaxer”, je vous explique comment utiliser la respiration “abdominale” pour vous détendre profondément.
      Essayez-la c’est très efficace et sans contre-indication.
      Vous m’en direz des nouvelles !
      Portez-vous mieux,
      Michel

  8. Merci pour ces conseils très pratique pour se soulager le dos. Le dos est l’élément clé de notre organisme, assurant la stabilité de l’ensemble du squelette. Quelle que soit notre activité quotidienne, le dos est souvent mis à rude épreuve.

  9. Bonjour Michel,

    Excellent article, bien détaillé, clair et précis 🙂

    J’ajouterai : Prendre du magnésium “par voie orale” peut aider à soulager les maux de dos et faire un bain chaud contenant du sel d’Epson est une autre façon d’obtenir du magnésium. Le magnésium apporté par le sel d’Epson sera absorbé par la peau lors de votre bain.
    Le magnésium est un relaxant musculaire naturel 🙂

    Bien cordialement,

  10. Bonjour

    Par expérience, je peux vous garantir que nager régulièrement dans l’eau de mer soulage bien des maux et notamment ceux du dos.

    Amicalement

    Mary

  11. Ok alors je vois que non. Donc je recommence.
    Bonjour, 🙂 Mon copain vient d’etre dianostiquer pour la maladie SLA (sclérose latérale amyotrophique) et son corps consomme trop de glutamate. et j’espere que de consommer le moins possible d’aliments avec du GMS serait bien pour nous. Je recherche de l’aide svp.
    encore merci.

    • Bonjour Stéphanie,

      Vous avez raison de rechercher des plats ne contenant pas de GMS.
      En effet, à part les maladies infectieuses, quasiment toutes les maladies sont causées par un déséquilibre d’un ou de plusieurs systèmes de régulation de l’organisme. La société de consommation a fait que l’alimentation et notre mode de vie ont évolué plus vite que les systèmes de régulation de notre organisme.
      Le corps est une merveilleuse machine biologique capable de s’adapter à toutes sortes de situations, mais sa “programmation” demande des milliers d’années, or la société de consommation a tout bouleversé en moins d’un siècle !
      Notamment en ce qui concerne le GMS : comme on le retrouve partout, les doses cumulées dépassent largement ce que l’organisme peut supporter. Avez-vous lu mon article sur le glutamate ?
      Pour éviter les aliments contenant du Glutamate, il faut privilégier ceux qui ne sont pas préparés. Ça vous oblige à faire vous-même votre cuisine (y compris les sauces et autres compléments culinaires), mais vous serez ainsi certaine que vos plats ne contiennent pas de GSM.
      Toutefois, les dysfonctionnements de l’organisme ne sont pas dus qu’à l’alimentation, mais à l’ensemble de notre mode de vie : alimentation (bien sûr), mais aussi pensées-attitudes-émotions positives (on est de plus en plus environné par le négatif), et ne pas oublier une activité physique suffisante.
      Avez-vous lu mon livre (à moins de 3 euros !) “4 trucs essentiels pour vivre longtemps et en bonne santé“?
      Appliquez les conseils qui y sont donnés et vous améliorerez votre santé de façon importante.
      Vous savez, les médicaments ou les traitements miracles n’existent pas, ce qui importe c’est que vous preniez votre santé en main, et vous serez certaine de vous en sortir.
      Portez-vous mieux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*