Dernières infos sur le traitement du Diabète de type II

Cette article complète l’article “Résumé sur le Diabète de Type II” (https://michelmatte.com/traitement-naturel-du-diabete-de-type-ii-resume/ )

Il existe un extrait de plante antidiabète peu connu, dont les effets sont équivalents à ceux de la metformine, composant principal de nombreux médicaments antidiabétiques, sans les effets néfastes de celle-ci mais avec au contraire des effets bénéfiques sur le reste du corps.

Les autres actions bénéfique de cette plante sont : stimulation de l’immunité, destruction des champignons parasites (au niveau des intestins ou de la peau), régulation des problèmes intestinaux et régulation des lipides sanguins (triglycérides et cholestérol).

Il s’agit de la Berbérine (Berberis vulgaris, aussi appelée épine-vinette).

Ses effets viendront compléter ceux de la Gymnema Sylvestre que j’ai citée dans mon précédent article sur le diabète de type 2.

Peu connue en Europe, la berbérine est par contre largement utilisée aux Etats-Unis depuis quelques années.

Or, il y a déjà 6 ans (mai 2008), un essai clinique, publié dans la revue “Metabolism”, indiquait que la berbérine avait contre le diabète les mêmes effets que la metformine, sans en avoir les effets secondaires.

Dernièrement, Julien Venesson a même titré en première page de sa revue “Alternatif-Bien-Être” (juin 2014 ) que la berbérine est « la plante contre le diabète qui fait trembler l’industrie pharmaceutique » !

Pourtant, bien que les médecines chinoises et ayurvédiques (Inde) utilisent la Berbérine depuis des siècles, à ma connaissance, il n’y a malheureusement aujourd’hui qu’un seul laboratoire sérieux qui propose la Berbérine sous forme de comprimé (SuperSmart).

Cependant, n’oubliez jamais que vous ne pourrez diminuer votre diabète sans une alimentation équilibrée (avec élimination des aliments à indice glycémique supérieur à 50) et une activité physique suffisante.

(Cf. mon article résumé sur le Diabète de type2 : https://michelmatte.com/traitement-naturel-du-diabete-de-type-ii-resume/ ).

Pensez par exemple à remplacer la farine de blé par de la farine de Sarrasin (aussi appelé blé noir) et à utiliser comme édulcorant des produits naturel comme la Stévia ou le Xylitol (sève de bouleau).
Remplacez les sodas (indice glycémique très élevé !) par de l’eau, que vous pouvez aromatiser avec des sirops sans sucre : si, si, il en existe qui ont comme édulcorants de la stévia ou du xylitol (vérifiez bien sur l’étiquette avant d’acheter).

N’oubliez pas non plus que le seul indicateur fiable est le pourcentage d’hémoglobine glyquée (HbA1c) qui indique la glycémie moyenne des 3 derniers mois.
Donc ne stressez pas à mesurer votre glycémie en permanence, soyez patients et persévérants, ça marche !

Portez-vous mieux !

Michel

7 commentaires à propos de “Dernières infos sur le traitement du Diabète de type II

  1. Bonjour, je viens vers vous, dans l’espoir d’obtenir quelques éclaircissements.
    Mon père(84 ans),atteint du diabète type 2 et que j’aide à se soigner avec des méthodes les plus douces et naturelles et de la metformine parfois(car issue d’une plante) à été admis en urgence et hospitalisé avec un taux à jeun de 140; hb glycquée 13 (une semaine avant cela, il était à 300!!);Sa tension était correcte et le médecin de famille a remarqué une blessure infectée entre les orteils qui engendrait une thrombose que j’ai commencé à traité (avec un bon début de résultat)avec miel/ he girofle et he hélicryse.
    Malheureusement, lors de sa prise de sang, son état s’est aggravé et il à été hospitalisé.
    A ma grande surprise, j’ai constaté qu’ils avaient mis sous perfusion de glucose !! et qu’ en plus il le nourrissaient très mal (purée de carottes cuites,faisselle et sucre blanc!!;dessert à la vanille!!…)
    J’ai alors vivement réagi !! et c’est là que ce pseudo médecin s’est ramené en grognant comme un phacochère:”si vous avez des reproches à faire, faîtes les à moi et pas aux infirmières et cet homme là(mon père) il à besoin de glucose !! alors je lui donne et je le gère à l’insuline!!”(nous avons toujours evité l’insuline et son taux à baissé parfois à 90 !! lorsque j’étais présent pour m’occuper de lui.
    Je suis resté ecoeuré par sa réaction et j’ai évité d’en rajouter sachant que mon père pouvait entendre.
    Monsieur Matte, je sais qu’on ne traite pas le diabète 2 avec l’insuline et qu’on doit faire très attention à son alimentation et bouger le plus possible.
    Résultat: mon père ne se réveille quasiment plus et je pense sincèrement que c’est de leur faute et qu’ils sont des criminels (conscients ou non)

    J’aimerais avoir votre opinion et dans l’espoir d’une réponse de votre part je vous prie d’agréer ma respectueuse considération.

    TRABELSI Slim

    • Bonjour Slim,
      J’ai publié votre commentaire qui est un témoignage vraiment éloquent, mais je ne peux y répondre sans me mettre tout le système de santé (pardon, on devrait plutôt dire de “maladie”) sur le dos.
      D’où l’intérêt de tout faire pour rester en bonne santé naturellement.
      Bon courage et je souhaite une meilleure santé à votre Père.
      Michel
      Nota : la metformine du commerce est chimique. Le produit naturel correspondant est la Berberine.

  2. Savez vous que les édulcorants sont sur le point d’être interdit et reconnue comme néfaste.

    et pourquoi les produits dit naturel et vos livres ne sont pas dans les bibliothèques car beaucoup de gens qui sont diabétiques n’ont pas les moyens de se les payer?

    • Bonjour Manon,
      Il ne faut pas tout mélanger, vous parlez des édulcorants “de synthèse” qui sont en effet de vrais poisons (notamment aspartame et acésulfame).
      Dans mes articles je vous parle d’édulcorants naturels tel que la Stévia (plante) ou le Xylithol qui malgré son nom est un produit tout à fait naturel et que l’on trouve de plus en plus facilement.
      Votre question vous devriez la poser aux lobies paharmaceutiques…
      Quant à mes livres ils sont à 3 euros et donc à portée de toutes les bourses, et mes articles, eux, sont gratuits !
      Portez-vous mieux,
      Michel

  3. Bonjour, je fais exactement ce que vous conseillez pour le diabète et mes analyses (3 mois) sont à 5 au lieu de 6,50 au point que mon Doc est tenté de m’enlever la metformine, je suis très disciplinée et pas frustrée par le changement alimentaire mais ça ne s’ est pas fait en 1 claquement de doigt, j’ai perdue facilement 32kgs, juste en changeant les mauvaises habitudes alimentaires. Comme quoi on peut obtenir du résultat mais je reconnais qu’il faut le déclic, le bon moment, j’ai réfléchie sur 1 point : dois – je me laisser dominer par le VENTRE ou utiliser ma raison et regarder sans ménagement ce que je suis devenue et ce que j’ai vue m’a fortement dégoûté et j’ai eu honte d’abîmer mon corps, ma santé, et donc j’ai suivie à la lettre les conseils du doc, nutritionniste, infirmières, et c’est vrai ils se sont montrés de très bons aidants et voilà avec eux j’ai cheminé vers une victoire personnelle et donc la balle est dans mon camp à moi de garder le même jeu pour rester au même niveau afin de maitriser l’ennemi. Voilà, je voulais partager cela pour dire courage ” c’est possible ” Cordialement à vous depuis le Pacifique sud ZENETE

  4. Bonjour. Merci de nous rappeler qu’il existe des moyens naturels pour combattre les maladies comme le diabète. On a tellement tendance à prendre des comprimés que l’on oublie qu’une alimentation bien équilibrée et quelques exercices peuvent résoudre nos problèmes de santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*