Fini le mal de tête (céphalée ou migraine), définitivement

Des informations pratiques pour vous permettre de vous débarrasser maintenant et tout seul, dans la plupart des cas, d’un mal de tête (céphalée ou migraine).

Le mal de tête est malheureusement fréquent et ces causes sont très diverses. Je vous donne ci-dessous les principales causes mais celle de votre mal de tête n’est peut être pas listée. Cependant les informations que je vous donne devrait vous permettre d’en découvrir l’origine.

Et les propositions d’actions à entreprendre pour vous en débarrasser devrait vous soulager, de manière naturelle, dans la plupart des cas.

Dans le cas contraire, n’hésitez pas à consulter votre médecin.

Les causes internes du mal de tête

  • provoquée par l’effet indésirable d’une prescription médicale (cause iatrogène) : consulter le médecin qui vous a prescrit le traitement ;
  • manque d’oxygène (hypoxie) : vous ne respirez pas assez fort !
  • et aussi différentes maladies ou déséquilibres : sinusite, forte fièvre, hypertension artérielle, insuffisance rénale, etc.
  • cycle menstruel : avant le début des règles, au moment de la baisse d’hormone (Œstrogène).

Les causes externes du mal de tête

  • Facteurs psychologiques : soucis, contrariétés, surmenage (stress).
  • Facteurs physiques : efforts physiques ou intellectuels, entraînant de la fatigue.
  • Facteurs environnants : vent, froid ou brusque variation de température ; odeurs fortes ; champs magnétique important.
  • Facteurs alimentaires : allergies alimentaires (œufs, chocolats, fraises, …), repas trop riches, mélange de boissons alcoolisées, jeûne de longue durée, (sur)consommation d’additifs alimentaires (certains exhausteurs de goût –glutamate- et certains conservateurs), abus d’excitant (café, coca, chocolat,etc.).
  • Perturbations du rythme éveil/sommeil (rythme circadien) : excès ou manque de sommeil, horaires décalés…

Mais attention, le mal de tête anodin peut devenir plus important, durer plus longtemps et revenir plus souvent : on peut parler alors de migraine.

La migraine s’accompagne d’au moins deux des signes suivants : intolérance à la lumière (photophobie), intolérance au bruit (phonophobie), nausées, vomissements.
Vous devez alors consulter votre médecin.

Comment vous débarrassez définitivement
des maux de tête et des migraines ?

En premier lieu, vous devez savoir que si vous appliquez les règles de base de l’Hygiène Vitale vous aurez très peu de chance de connaître le mal de tête et encore moins la migraine. Je vous conseille donc de lire mon livre (et d’en appliquer les principes !) : “4 Trucs essentiels pour Vivre longtemps et en Bonne santé”(Voir Onglet “Bibliothèque”).

Comme d’habitude, je vous propose 3 types d’action pour corriger votre problème : la phytothérapie, la réflexothérapie et la correction des “émotions”. Chacune de ces actions peut être suffisante, mais l’utilisation des 3 vous apportera plus sûrement le résultat escompté.

Réduire ou éliminer le mal de tête à l’aide des plantes

1. La grande camomille (Tanacetum parthenium)

Elle est appelée en anglais feverfew (réducteur de fièvre !) et appartient aux plantes les plus importantes de la phytothérapie en terme d’efficacité.

Attention, il ne faut surtout pas la confondre avec la camomille romaine ou la camomille allemande utilisées habituellement dans les infusions ou tisanes !

Cette plante doit avant tout être utilisée de façon préventive, donc pour éviter la répétition du mal de tête, en attendant les résultats des autres actions que vous avez entreprises .

Il faut donc la consommer tous les jours. De préférence sous forme de gélules (standardisée à 0.20% de parthénolide, prendre 250 mg 1 fois par jour) ou sous forme de tisane classique à raison de 2 cuillerées à café de plante par tasse.

Cependant, vous avez intérêt à associer la Grande Camomille à d’autres plantes qui diminuent les spasmes nerveux et musculaires, aident à relâcher naturellement la tension nerveuse, favorisent l’équilibre nerveux pour faire baisser en même temps la nervosité et l’anxiété.

L’ensemble de ces plantes vous aidera à diminuer la fréquence et l’intensité de votre mal de tête et réduira le phénomène de dilatation des vaisseaux cérébraux qui provoque les douleurs associées au mal de tête, surtout lors de migraine.

2. la Menthe poivrée

L’application de quelques gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée, sur les tempes, le front et la nuque, peut arrêter une crise de mal de tête ou de migraine, particulièrement si l’on procède dès le début de la crise (attention de ne pas vous mettre des huiles essentielles dans les yeux !). On peut utiliser également comme complément de l’huile essentielle de lavande, un onguent à base de menthol et de camphre (baume du tigre). Il s’avère souvent très efficace pour arrêter un début de crise.

3. L’Aubépine

Cette plante agit sur le système circulatoire (plante antispasmodique, régulatrice du rythme cardiaque) et donc sur l’irrigation cérébrale (sédatif léger du système nerveux). On peut l’associer avec bénéfice à la Valériane, la Passiflore et le Tilleul (plantes calmantes et antispasmodiques). On les consommera de préférence en tisanes.

4. L’acide gras essentiel Oméga-3

Si vous êtes sujet à des migraines répétées, en attendant de consultez votre médecin, l’acide gras oméga-3 offre une action anti-inflammatoire qui semble efficace pour prévenir les crises de migraines. Il faut le consommer sous forme de capsules d’huile de poisson de 1000 mg, à raison de 3 à 4 capsules par jour.

Réduire ou éliminer le mal de tête grâce à la Réflexologie

Souvent le seul massage des zones réflexes permet de vous débarrasser définitivement du mal de tête. (cliquez ici pour accéder à la carte gratuite de réflexologie des pieds).

Sur le plan énergétique le mal de tête et la migraine sont souvent provoqués par un dérèglement du méridien de la Vessie ou de celui de la Vésicule biliaire.

  • vous devez donc masser la zone de la Vésicule Biliaire (et du Foie) sous le pieds droit ;
  • ainsi que la zone de la Vessie sous les 2 pieds ;
  • et n’oubliez pas de masser la zone de l’Estomac car cet organe est un bénévole et de ce fait il est souvent en manque d’énergie !

Le mal de tête (ou la migraine) pouvant être provoqué par une fatigue oculaire ou une tension excessive de la nuque (due au stress) vous pouvez masser selon le cas les zones :

  • des yeux ou de la colonne vertébrale (au niveau des cervicales).

Éliminer le mal de tête ou la migraine en changeant vos émotions

Ici, je tiens à vous dire en préambule que le mal de tête (céphalée) pouvant être provoqué par des facteurs comme une tension dans le cou, le stress ou l’anxiété, le traitement exige dans la mesure du possible l’élimination de la situation stressante !

Il faut aussi savoir que les cliniques qui traitent la migraine obtiennent les meilleurs résultats en utilisant des techniques comme la relaxation psychosomatique et le contrôle du stress !

Dans ce chapitre je vous propose de faire une introspection pour remonter à l’origine émotionnelle de votre mal de tête :

“Ma tête est le centre de contrôle avant tout de mon individualité et de mon autonomie.

Lorsque j’ai un mal de tête, je dois me demander si je ressens un conflit concernant mes pensées, mes émotions, ma croissance personnelle ou une réalité que je ne veux pas admettre.

Le désir, voire l’obsession de tout contrôler, que j’y arrive ou non, engendre des troubles au niveau de ma tête.

Le mal de tête peut aussi être provoqué par la négation de mes émotions (et de mes pensées) que je juge déplacées ou tout au moins non conformes à mes valeurs. Je “me casse trop la tête” sans trouver de solution.

Mes pensées obsessionnelles me pousse à remettre en question mon identité sociale.

J’aime n’en faire qu’à ma tête en refusant toute spontanéité, car je veux tout contrôler.

Si mes réactions s’accentuent je peux en arriver à la migraine. La migraine va souvent apparaître après une contrariété, ou suite à des angoisses (des frustrations) face à des situations que je n’arrive plus à gérer, quand je n’arrive plus à m’adapter.

Pour m’en sortir, j’ai besoin d’apprendre à être plus souple, plus compréhensif, envers moi-même et envers les autres. J’ai besoin de prendre du recul pour y voir plus clair, et de regarder la réalité en face. J’accepte d’apprendre à m’ouvrir à mon entourage (familial ou professionnel), de recevoir les messages que m’envoie la Vie.”

J’espère que ces informations et conseils vous permettront de comprendre l’origine de vos maux de tête et de vous en débarrasser naturellement et définitivement.

N’hésitez à commenter cet article ou à me contacter si vous avez besoin de renseignements complémentaires.

Portez-vous mieux !

48 commentaires à propos de “Fini le mal de tête (céphalée ou migraine), définitivement

  1. Bonjour monsieur ,

    Je viens ici pour vos précieux conseils.
    Alors voila, quasiment un an après ma grossesse j’ai eu des migraines plus rapprochées pour devenir à présent des migraines chroniques quotidienne.
    J’ai bien entendu essaye bon nombre de traitément… Laroxyl zomig….
    Laroxy marchait très bien mais àujourdhui îl nest plus du tout efficace.
    Alors je me suis dirigée sûre ûn Osteo car ôn a pensé à des migraines de tension. La première séance m’a fait du bien mais les migraines sont revenus et ne sont pas parties.
    L’ostheo a trouvé que niveau digestive tout etaît noué .
    J’ai aussi le cœur qui a un rythme très souvent eleve 90.
    Donc vous avez à présent une petite image de mon profil.
    Je voulais essayer l artichaut, pendant combien de temps je peux en prendre ? Pourquoi de temps en temps vous conseillez de le prendre Àvec du desmodium ést ce obligé ?
    Mercî De votre aide.

    • Bonjour,
      Vous orienter vers la prise d’artichaut est une excellente initiative car les céphalées persistantes, voire chroniques, sont souvent dûes à un foie fatigué.
      Si vous voulez que le désengorgement de votre foie soit rapide, je vous conseille d’associer plusieurs plantes : l’artichaut, bien sûr, mais aussi le desmodium (desmodium Adscendens ou Procumbens) et le chardon-marie.
      Le foie est un des organes les plus importants de l’organisme et doit être “bichonné”.
      N’attendez pas d’avoir des maux de tête, d’avoir une disgestion difficile pour aider votre foie.
      Lorsque vous faites la fête, lorsque vous prenez des médicaments (notamment à base de paracétamol ou équivalent) lorsque vous devez subir une anesthésie (dentaire ou autres), aidez votre foie dans son travail en faisant une cure des plantes citées ci-dessus.
      Votre ostéo a raison, il faut aussi vous détendre (activité physique, activités de loisir, respiration abdominale, etc.) car le stress “tape sur le foie”.
      Portez-vous mieux,
      Michel

      • Merci beaucoup pour votre retour. Pour que les gélules à base d’artichaud aient un effet sur le foie vous conseillez de la faire pendant combien de temps ?

        • Bonjour,
          Je vais vous faire une réponse de Normand : le temps qu’il faut !
          En effet, je ne sais pas depuis combien de temps votre foie est fatigué, ni si vous prenez d’autres compléments pour le foie.
          Vous pouvez prendre en même temps que l’artichaut, du desmodium et du chardon-marie.
          L’effet est assez rapide pour constater les premières améliorations, de l’ordre de quelques jours.
          Mais si vous voulez que vos troubles disparaissent pour longtemps, vous devrez suivre votre traitement plusieurs semaines, au minimum 4. Cela dépend des personnes et des autres troubles éventuels qu’elles présentent.
          Portez-vous mieux,
          Michel

  2. mon fils de 46ans asouvent des migraines 2 a3 par jour il est tres stressé cause son travail il prend un medicament ,,cela me peine que faire pour l’aider ,merci

    • Bonjour Diane,
      Le stress, comme je l’ai dit dans un autre commentaire, “tape sur le foie” et un foie fatigué provoque des migraines. Si vous prenez alors un médicament à base de paracétamol (ou équivalent), il va chasser la migraine momentanément mais va fatiger encore plus votre foie… pour longtemps (jusqu’à la Stéatose dans les cas extrêmes).
      Alors il faut qu’il se détende en se défoulant (activité physique), en se libérant l’esprit (toutes sortes de loisirs), en pratiquant la respiration abdominale, etc.
      Il faut aussi qu’il aide son foie avec de l’artichaut, du chardon-marie et du desmodium.
      Je vous souhaite une meilleure santé,
      Michel

  3. Bonsoir,
    Je souffre depuis l’adolescence de migraines catameniales. J’ai aujourd’hui 46 ans. Après ma 3eme grossesse, ces migraines se sont étendues à d’autres moments dans le cycle. Jusqu’à devenir très invalidantes : j’avais mai à la tête tous les jours. J’ai alors suivi divers protocoles : ergot de seigle, gynergene caféiné… J’ai fini par comprendre par moi même que ces médicaments engendraient un état migraineux permanent par effet rebond… Ma 4eme grossesse m’a permis de tout arrêter puisque ces médicaments étaient contre indiqués. Après cette 4eme grossesse je gérais mes migraines avec de l’ibuprofene et du zolmitriptan en cas d’inefficacité de l’ibuprofene. J’ai maintenu ce rythme pour ma 5eme et ma 6ème grossesse. Depuis la naissance de mon petit 6eme il y a 5ans, ma santé s’est dégradée, les migraines se sont à nouveau multipliées, j’ai été sujette aux algies faciales du nerfs trijumeau et aux névralgies d’Arnold… J’ai essayé de faire du sport mais les sports choisis étaient sans doute trop violents pour pon corps qui mettait plusieurs jours à se remettre dune séance de sport. Je n’en fais plus cette annee mais je fzus de ka rzndo pendant les vacances et j’aimerais me mettre au yoga ou au chi qong.
    Depuis quelques mois le zolmitriptan ne marche plus et je vis l’enfer car je ne peux plus me soulager. Je souffre terriblement et il faut à chaque fois appeler sos medecin pour faire une injection. Parallèlement les migraines sont redevenues complètement cataméniales, mais elles durent jusqu’à 10 jours.. Elles commencent le 1er jour des règles par des maux de tête supportables et une grosse fatigue, et deviennent complètement iinvalidantes (vomissements et état pitoyable, arrêt de travail obligatoire…) autour du 4eme jour, et cela dure encore 3 jours voire 5 jours. Parfois j’ai à nouveau des maux de tête le 14eme jour puis je suis en forme jusqu’aux règles.
    J’ai essayé l’homéopathie et l’acupuncture cela ne m’a pas soulagée.
    Pour mes dernières règles j’ai pris des tisanes de partenelle 3 fois par jour. Cela m’a un peu soulagée. J’ai aussi pris des teintures mères, alchémille, nigelle et origan. La migraine semble atténuée mais elle n’est pas finie alors je ne sais pas, j’ai quand même fait une grosse crise cet après midi et je suis sous ketoprofene et vogalene.
    Je pensais tenter la gemmothérapie en traitement de fond…
    Mais surtout je voudrais entamer un nettoyage du foie. J’ai l’impression que mon problème vient d’un dérèglement hormonal mais aussi du foie qui est surbooke dans la gestion de mes hormones féminines, car j’ai souvent mal au côté droit la nuit, et je ne suis soulagée que lorsque plusieurs gargouillements ont comme desengorgé quelque chose. Je ne suis pas constipée par ailleurs mais souvent ballonnée.
    Alors voilà, je pensais faire une cure de citron et prendre du desmodium en gellules en plus. Qu’en pensez vous? Peut-être vaut il mieux faire ces cures l’une après l’autre ? Ou bien me conseillez vous autre chose plus adapté aux migraines catameniales ?
    Merci pour votre aide, je ne sais plus vers qui me tourner, et vivre ainsi ce n’est pas une vie…
    Cordialement,
    Bonne soirée,
    Jeanne

    • Bonjour Jeanne,
      Après avoir lu vos explications, quelque chose m’a frappé. Tous les spécialistes que vous êtes allé voir n’ont traité que les symptômes : les céphalées. Pas un ne s’est intéressé à en découvrir l’origne !
      La première question que je vous aurais posée est : est-ce que vous prenez la pilule ?
      Cependant, après avoir souffert tant d’années vous apportez vous-même la réponse sur l’origine de vos problèmes : déséquilibre hormonale et/ou foie fatigué.
      Aujourd’hui, sans doute les deux.
      Compte-tenu de tout ce que vous avez pris comme médicaments pendant des années, votre foie est sûrement complètement intoxiqué, et vous avez peut être même une stéatose hépatique (faites faire les analyses).
      A votre place je prendrais tous les compléments pour le foie : chardon-marie, desmodium et artichaut et je boirais des tisanes de camomille.
      Si vous prenez toujours la pilule, à votre place, je l’arrêterais et me ferais placer un stérilet.
      Après tout ça, si par hasard, vous aviez encore des céphalées n’hésitez pas à me recontacter.
      Avez-vous une bonne activité physique ? C’est nécessaire à une bonne santé.
      Portez-vous mieux,
      Michel

  4. Bonjour,
    Pourriez-vous m’indiquer où je peux me procurer de la grande camomille en gélules standardisées à 0,20% de parthénolide ?
    J’en prends depuis quelques mois mais sous forme d’EPS (extraits fluides de plantes fraîches standardisé et glycériné) qui est très efficace mais ce n’est pas la forme la plus pratique.
    Merci pour votre site qui est très utile.

    • Bonjour,
      Tapez “grande Camomille Bio” sur votre moteur de recherche préféré et vous obtiendrez plus de 3 réponses sérieuses.
      Malheureusement je ne peux répondre directement dans ce commentaire, je n’en ai pas le droit.
      Approvisionnez-vous auprès de grans labo français sérieux et vous n’aurez pas de mauvaises surprises.
      Portez-vous mieux,
      Michel

  5. Ma fille est en dépression depuis avril 2015. Recours aux urgences pour des maux de tête insupportables quotidiens incessants côté droit et rétro orbital. De plus elle a mal aux cervicales et elle ressent 1 claquement dans sa tête. Les produits naturels qu’elles prenaient au début n’ont pas suffis. Alors elle a du avoir recours aux antidépresseurs, anxiolitique antihypnoptique avec son cortège d’effets secondaires ! Examens faits: IRM cérébrale, angioscanner, radios et échographie du rachis cervical….Vu Ophtalmo, neurologue, dentiste, ostéo etc… Seul l’orl lui a trouvé 1 otospongieuse des 2 oreilles. Pensez vous qu’il faut traiter le foie et si oui, est-ce compatible avec les médicaments qu’elle prend ou cela vient-il de sa dépression? Merci pour votre réponse. Marie

    • Bonjour,
      Je dirais plutôt que c’est sa dépression qui lui a causé des problèmes de foie, qui lui ont causé des maux de tête. Mais un foie engorgé peut aussi provoquer une dépression… L’action et la réaction peuvent être dans les 2 sens.
      Mais de toute façon il faut traiter le foie. Il faut l’aider à se dégorger et à se régénérer (artichaut, radis noir, chardon-marie, desmodium…). C’est un organe très important, aux multiples fonctions et qui peut déclencher des maux de tête, voire des réactions en chaîne dans tout l’organisme.
      Portez-vous mieux,
      Michel

  6. Bonjour,
    Avril de cette année, j’ai fait une grosse migraine côté gauche (déclenché par gros stress/challenge au travail …). Je n’en faisais quasiment plus depuis quelques année grâce à la naturopathie/réflexologie et travail sur soi-même).
    Depuis, une douleurs de la tempe/tête côté droit (donc opposé à mes anciennes crise migraine) s’est installé pour devenir chronique. J’ai des douleurs dans l’œil, voir une motricité différente des muscles autour de ce dernier et une vision qui peut devenir trouble par moment. Pression sur la tempe. Çà vient, ça repart mais très déstabilisant …
    Et là, le gemmotherapie (romarin/cassis/peuplier)+tisane achillée millefeuille+HE citron ainsi que la reflexologie (travail sur vésicule) ne m’apporte pas d’amélioration.
    Je veux absolument éviter le traitement du neurologue qui m’a donné (en gros une sorte d’antidepresseur) et je compte bien m’en débarrasser naturellement et retravaillé mes émotions comme vous l’évoquer sur votre blog.
    Pas évident à 37 ans, masculin.

    • Bonjour Yoann,
      Est-ce que vous respirez suffisamment ? Notamment par la respiration abdominale, qui en plus de l’oxygénation apporte une relaxation importante.
      Est-ce que vous avez essayé de traiter celui qui est à L’origine de nombreuses céphalées : le foie ? En phytothérapie : artichaut, chardon-marie, desmodium, radis noir…
      C’est bien de travailler vos émotions, elles sont à l’origine du bon comme du mauvais.
      Bon courage, vous êtes sur le bon chemin.
      Michel

  7. Bonjour,
    Vous indiquez au paragraphe :
    “Réduire ou éliminer le mal de tête grâce à la Réflexologie”
    […]
    vous devez donc masser la zone de la Vésicule Biliaire (et du Foie) sous le pieds gauche ;
    […]

    Or sur votre carte téléchargeable, la zone de la vésicule biliaire se trouve sous le pied droit …………..
    Dans l’attente de votre explication,

    Merci

    • Bonjour,
      En effet, c’est bien sous le pieds droit.
      C’est juste dû au fait que lorsque je masse un client je le vois par en-dessous et que son pieds droit est… à ma gauche.
      Désolé pour l’erreur.
      Continuez à utiliser ma carte de réflexologie et portez-vous bien.
      Michel

  8. Bonsoir, bravo pour votre blog et pour vos précieux conseils. Mon fils de 27 ans présentent des maux de tête depuis quelques jours assez localisés sur le haut du côté droit. Cela à commencé par des petits pics puis ensuite un serrement. Cela se déplace desfois des deux côtés mais plus à droite. Il n’a aucun autre signe associé si ce n’est une congestion nasale persistante depuis plusueurs semaines mais qui à commencé avant le mal de tête. Serait-ce lié? je n’arrive pas à trouver de la grande camomille, jiuste la romaine. Celle-ci n’a t-elle vraiment aucun effet? Merci de votre réponse

    • Bonjour,
      Vous apporter vous-même la réponse.
      En effet, une obstruction nasale est le fait de mucus qui ne sont pas évacués et provoque souvent une inflammation qui ,si elle perdure, provoque des douleurs.
      Vous devriez demander à votre pharmacien un décongestionnant nasal ou si les douleurs s’accentuent, aller voir un otorhino.
      Plusieurs huiles essentielles ont un pouvoir décongestionnant et/ou antiseptique. Cependant, si leur effet est puissant, leur utilisation est très délicate.
      Portez-vous mieux

      Michel

      • Bonjour Michel et merci pour votre site que je découvre aujourd’hui.
        Je souffre de migraines récurrentes (chaque mois environs) et assez invalidantes.
        Violents maux de tête le plus souvent du côté gauche, douleurs dans l’oeil gauche (je ne supporte pas la lumière), tension dans a nuque souvent du côté gauche aussi …. Ces migraines me provoquent tout un mal être digestif et je cesse automatiquement de manger et j’ai même du mal à boire car j’ai des nausées, cela me libère quand je peux régurgiter bref …
        En général cela dure 2 à 3 jours et je dors en attendant que cela passe …
        Je sors d’une grosse crise aujourd’hui épuisée.
        Je n’étais portant pas constipée, n’avais pas fait de repas de fête (je suis végétarienne depuis longtemps), nous avons fait de bonnes balades ce week-end dans la nature en étant détendue et pas d’émotions particulière actuellement (bien qu’il y en ait eu bcp ces dernières années).
        J’ai par contre, de gros calculs à la vésicule que j’ai traité en faisant régulièrement des cures de chardon marie, artichaut, desmodium et même vinaigre de cidre, n’arrivant pas à me résoudre à l’ablation recommandée par le chirurgien après échographie il y a quelques années…
        N’y a t’il pas un moyen de se débarrasser des calculs sans se séparer de cette vésicule avec laquelle je vis depuis 60 ans et à laquelle je suis attachée … ou pensez vous que seule l’ablation est nécessaire dans ce cas ?
        Merci beaucoup par avance pour votre réponse
        Cordialement

        • Bonjour Christine,
          Si vous souffrez de migraines récurrentes c’est que quelque part votre organisme réagit mal. Alors, est-ce que vous pensez suffisament positif ? Est-ce que vous avez une activité physique suffisante ? Est-ce que vous avez une alimentation équilibrée ?
          Est-ce que vous buvez suffisament (>1,5l/j) ?
          Parce qu’avec tout ce vous prenez pour drainer le foie, lui et la vésicule devraient fonctionner à merveille !
          Avez-vous essayé la Chélidoine ? Il y a forcément un déséquilibre (sodium/magnésium ou acide/base) qui provoque ces calculs et qu’il faut régler. Et ce n’est pas en l’enlevant que vous résoudrez le problème (dont les calculs sont la partie visible).
          Portez-vous mieux,
          Michel

  9. Bonjour,
    Je tente désespérément de mettre fin à ces maux de
    tête, qui empoisonne ma vie. Je pense que c est le stress qui les provoque, car j ai une vie compliquée et je stresse, je me contrarie, je m énerve….et le mal de tête s installe… Ça fait des semaines que j ai mal, les cachets que je prends sont inefficaces. Où puis je trouver la grande camomille standardisée à 0,20% de parthenolide? Je vais tester ce produit, mais je ne veux pas acheter n importe quoi. Merci

    • Bonjour Sabine,
      Quand on stresse, on bloque ou diminue fortement le fonctionnement de certains de nos organes comme le foie ou les instestins.
      Alors soignez votre foie (chardon-marie, artichaut, radis noir sous forme de gélules ou d’ampoules) et vous constaterez que vos maux de tête disparaîtront, ainsi que votre constipation (si vous étiez constipée).
      Quand on stresse, on respire aussi moins bien et on finit par ne pas avoir assez d’oxygène, d’où les maux de tête.
      Alors essayez la respiration abdominale qui vous apportera l’oxygène nécessaire mais aussi, et surtout, la détente !
      Portez-vous mieux,
      Michel

      • Bonjour Michel,

        J’ai commencé à avoir mal à la tête le 19 juin dans l’après-midi, et depuis j’ai mal tous les jours. j’ai eu scanner cerebral avec et sans injection, irm cerebral et irm cervico thoracique, j’ai été manipulée par traction de la tête 5 lundis d’affilée par un kine censé me faire de la rééducation posturale pour un syndrome cervico-thoraco-bracchial et les douleurs ont commencé 3 jours après la dernière manipulation qu’il exerçait sur mmon corps pas du tout détendu puisque je craignais cet exercice et lui disais d’ailleurs. Les médecins ont conclu que c’était des céphalées de tensions. Je suis assez en colère et bileuse. J’ai vu une somatothérapeuthe et 2 ostéopathes et enfin au bout de 2 mois, j’ai pensé à aller voir l’ostéopathe que je vois et connais depuis longtemps qui m’a dit de suite que c’était le foie et la vésicule, il a “travaillé dessus” entre autre par acupuncture et m’a dit de drainer donc je prends depuis 16 jours un complexe en ampoule artichaud radis noir angélique et romarin et l’ai revu hier car toujours mal même si un peu moins, pouvez-vous me dire combien de temps va-t-il me falloir encore avnat de ne plus avoir mal ou en tous cas, si cela est normal d’avoir encore mal au bout de plus de 2 semianes de cure ? J’ai averti mon médecin de la cure et elle m’a dit de l’arrêtre à 20 jours, puis de faire une pause d’une semaine et de recommencer avec du desmodium.
        Merci de votre rponse, comme beaucoup sur ce site je suis un peu voire beaucoup désespéerée, ce qui me tape en plus sur les nerfs et le moral, d’où un peu de lexomil prescrit !
        Merci beaucoup de votre réponse.
        cordialement,
        Bénédicte

        • Bonjour Bénédicte,
          Moi, je vous aurais demandé si vous aviez une bonne activité physique, quelle qu’elle soit.
          Vous respireriez mieux (plus d’oxygène), vous seriez plus détendue (moins de stress nerveux, pensées plus positives) et votre foie fonctionnerait mieux.
          En juin votre foie a dû dépasser les limites qu’il était capable de supporter.
          Pourquoi ? Un changement dans votre vie, un restaurant chinois, une soirée trop arrosée, un coup de chaud… les causes sont multiples.
          Au niveau émotionnel, le foie est l’organe de l’Amour. N’y a-t-il pas eu un changement de ce côté-là dans votre vie ?
          Votre foie ne s’est pas engorgé du jour au lendemain et c’est le plus gros organe du corps (après la peau) et qui a le plus de fonctions complexes et importantes.
          Soyez patiente, prenez le temps de rétablir vraiment votre foie, il vous en remerciera.
          Continuez votre cure le temps qu’il faut (ça peut prendre plusieurs semaines voire mois) et complétez-la avec du Desmodium naturel (du bio pas du chimique).
          Et surtout changez votre mode de vie pour ne plus en arriver là.
          Avez-vous lu mon article “Gros repas de fêtes sans être malade !”
          Portez-vous mieux.

          Michel

  10. Bonjour,

    Depuis des années j ai des maux de tête d’origine hormonale. En effet j’ai mal le 14ème jour du cycle et à l arrivée et durant les règles avec une période variable de 2 à 4 jours. Je prends donc régulièrement du paracétamol ou anti inflammatoire mais sans grande efficacité.J ‘ai essayé la menthe poivrée mais ça ne marche pas non plus.Je draine régulièrement mon foie avec du desmodium car j’ai une hémochromatose génétique. Au niveau de la contraception je ne porte plus de stérilet puisqu’il y a 3 ans j’ai fait une ligature tubaire.
    Que me conseillez-vous de faire ? A quelle fréquence et combien de temps?
    Par avance merci pour votre réponse.
    Sincères salutations
    Patricia

    • Bonjour Patricia,
      Au lieu de drainer votre foie avec du Desmodium, avez-vous essayer de le “renforcer” avec les plantes habituelles : chardon-marie, artichaut, radis noir ? Car votre surcharge en fer (due à votre hémochromatose) fatigue votre foie et il faut donc éviter tout ce qui peut le fatiguer encore plus.
      Savez-vous qu’un des moyens de soigner l’hémochromatose est le prèlèvement de sang régulier (autrefois appelé saignée, aujourd’hui remplacée par le don de sang…) ?
      Portez-vous mieux,
      Michel

  11. Bonjour,
    Votre article est très intéressant. Je suis moi même sujette souvent à des maux de tête. Pouvez-vous m’indiquer un site où me procurer les gélules de grande camomille (standardisée à 0.20% de parthénolide), il y en a tellement et toutes non pas cette composition. J’aimerais essayer. Merci

      • Bonsoir,
        Merci de m’avoir répondu mais je n’ai pas reçu votre émail. Dans votre article, vous mentionnez qu’il serait bon d’associer la grande camomille à d’autres plantes afin d’obtenir un meilleur résultat. Pouvez-vous me citer lesquelles. Faut-il les prendre aussi en gélules ou tisanes. Merci pour toutes ces informations.

        • Bonsoir Martine,
          Je vous ferai la même réponse qu’à Tiffany (et à bien d’autres !) :
          “Pour soigner une douleur, il faut toujours, avant de prendre un anti-douleur, qu’il soit pharmaceutique ou naturel, découvrir sa ou ses causes. Si la grande camomille ne vous apporte aucun soulagement, c’est peut-être que la cause n’est pas au niveau de votre crâne mais de votre… foie !
          Traiter votre foie, avec chardon-marie, artichaut et radis noir (gélules ou ampoules) et vous m’en direz des nouvelles.
          De toutes façons ça ne peut pas vous faire de mal. Plus des trois quarts des personnes ont le foie plus ou moins fatuigué, voire franchement fainéan”
          Portez-vous mieux,
          Michel

      • Bonjour,
        Je suis tombée par hasard sur votre blog et je vous remercie pour vos articles et votre simplicité dans vos écrits. C’est un petit puit d’informations. J’ai 55 ans et depuis quelques années je présente des migraines. Je souhaiterais essayer la phytothérapie. J’ai commencé à prendre de la grande camomille comme vous le conseillez, mais pour une meilleure efficacité vous parlez de l’associer à d’autres plantes. J’ai effectué des recherches, on parle de la griffonia, du saule ou encore du ginkgo bilota. Qu’en pensez-vous? Font-elle parties des plantes dont vous faites allusion. De quelle façon dois-je les prendre? Merci pour votre réponse.

        • Bonjour Tiffany,
          Pour soigner une douleur, il faut toujours, avant de prendre un anti-douleur, qu’il soit pharmaceutique ou naturel, découvrir sa ou ses causes. Si la grande camomille ne vous apporte aucun soulagement, c’est peut-être que la cause n’est pas au niveau de votre crâne mais de votre… foie !
          Traiter votre foie, avec chardon-marie, artichaut et radis noir (gélules ou ampoules) et vous m’en direz des nouvelles.
          De toutes façons ça ne peut pas vous faire de mal. Plus des trois quarts des personnes ont le foie plus ou moins fatuigué, voire franchement fainéant…
          Portez-vous mieux,
          Michel

  12. Bonjour,
    J’ai à peine 28 ans et déjà un long passé avec les migraines (admission aux urgences Lariboisière, 3 traitements de fond dont un antidépresseur, aggravation suite à la prise de la pilule pendant 5ans, etc.). J’ai depuis 10 jours une migraine tenace et persistante malgré la prise de mon traitement de crise habituel Zomigoro, dont je n’abuse pas par crainte d’accoutumance. J’ai décidé d’aller voir un osthéo pour la première fois ce matin et le verdict est tombé: mes migraines seraient causées par un dysfonctionnement dans la zone “foie + voies biliaires”. Je suis impressionnée par la perspicacité de l’analyse car j’ai toujours mis en évidence le lien de mes migraines avec mon manque d’appétit, fatigue permanente, teint jaune et écoeurement mais malheureusement cela n’a jamais interpellé les médecins que j’ai déjà vu jusqu’à présent. J’en viens à ma question: que puis-je faire pour améliorer mon état de santé? je viens de commencer une cure d’ampoules à base de plantes (artichaut, radis noir et romarin). Me conseillez-vous d’aller voir un gastro-enterologue pour faire un diagnostic complet? Si vous avez des conseils à me donner je suis preneuse et vous en remercie par avance.
    Bien à vous,
    Laley

    • Bonjour Laley,
      Le traitement que vous prenez est tout-à-fait efficace pour le foie.
      Mais vous êtes bien jeune pour avoir un foie dans un tel état !
      Avez-vous une alimentation équilibrée ? Mangez-vous assez de fruits, de légumineuses, etc.
      Evitez-vous les aliments contenant du glutamate ?
      Le foie est l’organe principal du corps et il est souvent sollicité par les… médicaments eux-mêmes.
      On tombe alors dans un cercle vicieux.
      Par ailleurs, vous dites que la pilule vous a provoqué des migraines. Pourquoi ne pas utiliser un moyen de contraception mécanique et sans conséquence comme le stérilet. Il revient 10 fois moins cher que la pilule (et c’est pour ça que les médecins ne le proposent pas !), il est plus efficace, n’impose aucune contrainte (comme l’oubli de la pendre…) et surtout, ne dérègle pas complètement le corps !
      A votre âge vous êtes peut-être nullipart (pas eu de grossesse) et les médecins refusent en général de vous en poser un. Alors, changez de gynéco jusqu’à trouver le bon, qui fait son travail sérieusement.
      Aussi, avez-vous une activité physiques suffisante ? C’est très important. Le corps n’est pas prévu pour rester inactif !
      Portez-vous mieux,

      Michel

    • Bonjour Laley

      Je suis comme vous j’ai un problème en ce qui concerne mes fonctions hépatiques foie et vésicules biliaires et apparement cela est héréditaire ma grand-mère a été opérée de sa vésicule, ma tante (sa fille) est née toute jeune et fait des crise de foie à répétition.
      Je me permets de vous conseiller de réaliser un nettoyage du foie car je pense que certaines personnes ont des prédispositions génétiques pour avoir des problèmes hépatiques. Moi j’en ai fais une quinzaine maintenant sur deux ans et cela m’a procuré du soulagement. Et lorsque les signes maux de tête pressant au niveau de la tempe droite reviennent il est temps de recommencer car le foie destocke ce qu’il a contenu depuis mon enfance. Je vous laisse le nom du site où tout est très bien expliquer pour réaliser cette cure qu’il faut renouveller: http://www.agirsante.fr/index.html

      cela peut faire peur mais s’est sans danger, naturel et avec des produits facile à trouver le sel d’epsom se trouve en pharmacie en paquets de 30 g environ 0,60 e .
      Voilà j’espère vous avoir aider.
      Bien cordialement. Elise

      • Bonjour Elise,
        Il y a encore beaucoup plus simple : chardon-marie, artichaut et radis noir !
        En tisane, en gellule ou en ampoule.
        Suivre le traitement jusqu’à disparition de tous les symptômes du foie fatigué : maux de tête, digestion difficile, somnolence après les repas… Il n’y a pas de contre indication.
        Il ne faut oublier que le foie est l’organe le plus important et que le foie va, en général, tout va !
        Portez-vous bien,
        Michel

  13. Bonjour,
    Cela fait 3 ans que j’ai des céphalées 24h/24 7j/7 : barre au front qui descend sur les tempes, paupières gonflées, yeux qui brûlent et très mal derrière les yeux. A ce jour, aucun traitement n’a su calmer mes maux de tête et pourtant j’ai essayé bcp de pistes : irm & scanncer des sinus, orl, ophtalmo, radio des cervicales, médicament type laroxyl, lamaline etc… Et aussi, naturopathe, magnétiseur, ostéopathe. Le seul qui me soulage vraiment est l’osétopathe, hélas ça ne dure pas. J’ai approfondi dernièrement sur mes yeux car je pense que tout vient de là et que j’ai une fatigue oculaire, donc séance d’orthoptiste et nouvelle lunette par l’ophtalmo, cependant rien ne change. Je m’apercois aujourd’hui que cela viendrait peut être de mon foie?
    Pouvez-vous me conseillé sur un traitement naturel à prendre genre tisane? J’ai lu que la camomille, le romarin et la lavande peuvent aider. Je voudrais guérir, c’est insupportable de se coucher avec le mal de tête mais surtout de se lever avec et qu’il perdure toute la journée… j’ai sens cesse envie de fermer les yeux et de dormir pourtant je dors 7/8h par nuit.
    Merci d’avance.

    • Bonjour Stéphanie,

      En général, quand on me parle de céphalées à répétition, je pense au foie.
      Même si ça ne vient pas de là, ça ne peut pas vous faire de mal de vous dégorger le foie.
      Prenez sous forme d’ampoule (liquide) ou sous frome de gélules : artichaut, radis noir et chardon marie.
      Vous m’en direz des nouvelles !
      Et surveillez votre alimentation. Votre foie ne s’est pas engorgé tout seul…
      Portez-vous mieux,

      Michel

    • Bonjour, comme vous je souffre de migraines permanentes avec les mêmes symptômes et comme vous je suis allez consulter tous les spécialistes qui puissent exister, cependant aucun d’eux n’a pu y mettre fin, si vous trouver une solution pourrez vous me dire ce qu’il vous a fait aller mieux ? Merci d’avance,

      Marin

      • Bonjour Marin,
        Les deux causes les plus fréquentes du mal de tête sont un dysfonctionnement du foie (d’origines diverses), un manque d’oxygène.
        Je vous répondrai donc, comme je l’ai fais à d’autres lecteurs : “Traiter votre foie, avec chardon-marie, artichaut et radis noir (gélules ou ampoules) et vous m’en direz des nouvelles.
        De toutes façons ça ne peut pas vous faire de mal. Plus des trois quarts des personnes ont le foie plus ou moins fatigué, voire franchement fainéan”
        Pour le manque d’oxygène, essayez la respiration abdominale : elle vous permettra de vous oxygénez correctement et surtout de vous détendre.
        Portez-vous mieux,
        Michel

  14. Bonjour,je suis migraineuse depuis plus de 15 ans….
    Je viens de lire votre article et enfin une personne qui comprend et explique notre vie quotidienne avec une exactitude boulversante!!
    Je suis touché par la réalité de tous vos propos…
    J ai passé tout mon week end dernier enfermé dans ma chambre et terminé aux urgences à cause de cette maladie qui me gâche ma vie et celle de ma famille…
    Ne voulant plus prendre de médicaments qui me détruit de l’autre côte,je ne prend que relpax si crise.
    Ayant un travail physique avec des responsabilités et des horaires variables…(tous ce qui ne convient pas pour un migraineux)…je passe mon dimanche avec très souvent des céphalées ou migraine.
    Très anxieuses et voulant tout contrôler,fait de moi une grande stressé mais une maman comblé de bonheur côté famille…
    Dès que je me relâche je me raidit de la nuque,des tensions aux cervicales apparaisses et les céphalées peu de temps plus tard…avec ou sans envie de vomir.
    Voici un résumé de mon quotidien.
    Vous m avez encouragé a prendre ma vie en mains et a vivre sereinement.
    Un grand merci

  15. Bonjour,

    J’ai actuellement un traitement contre les migraines car sans ce dernier je souffre beaucoup. Ce sont des céphalées avec aura. Je préférerais me soigner grâce à la phytothérapie mais je ne sais pas réellement quoi prendre, quand arrêter mon traitement etc…
    Avez-vous une idée ?

    • Bonjour Estelle,
      Il est difficile d’établir un diagnostice via internet, mais je peux essayer de vous orienter.
      Les 2 causes les plus fréquentes de céphalées :
      – trop de stress qui entraîne bien souvent une respiration insuffisante,
      – une alimentation déséquilibrée et/ou trop riche et/ou toxique qui engorge le foie.
      Dans le premier cas, pratiquez plusieurs fois par jour la respiration abdominale : cela va vous détendre et en même temps améliorer votre oxygénation. Dès les premières respiration votre céphalée devrait diminuer rapidement.
      Dans le deuxième cas, pour une amélioration rapide vous devrez prendre des plantes qui aident le foie à faire son travail, comme l’artichaut, le chardon marie, etc. mais surtout rééquilibrer et assainir votre alimentation.
      Dans les deux cas vous avez besoin d’une activité physique suffisante qui détend, force la respiration, active la circulation des fluides (sang et lymphe)…
      Portez-vous mieux,
      Michel

    • Bonjour Lexa,

      Je vous avoue ne pas connaître l’action du magnésium sur le mal de tête.
      Attention toutefois sur le fait que le magnésium doit toujours être absorbé en même temps que du calcium (pour éviter un déséquilibre ionique, avec des conséquences fâcheuses) à raison de 2 calcium pour 1 magnésium (en poids).
      En outre, avant de prendre des compléments d’oligo-éléments, il faut vous assurer que vous en manquez vraiment.
      Portez-vous bien !

      Michel

    • Bonjour Monjia,
      C’est très bien, et si vous prenez soin de bien équilibrer votre Vie, sur les plans physique (alimentation et activité) et moral (gestion des émotions et pensée positive) vous en serez définitivement débarrassée.
      Portez-vous bien,

      Michel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*