Traitement Arthrose (suite)

Cet article est un complément à mon article sur l’Arthrose. Il vous explique comment découvrir et traiter l’origine émotionnel de la maladie. En effet, l’Organisation Mondiale de la Santé affirme, chiffres à l’appui, que dans les pays développés la plupart des maladies sont psychosomatiques (voir définition plus bas).

Accélérer la guérison et Éviter le retour de l’Arthrose

Pour accélérer le processus de guérison démarré avec les deux traitements précédents, mais surtout pour éviter un nouveau déséquilibre, vous devrez agir à la source, c’est à dire prendre conscience  des Émotions qui ont amené le malaise ou la maladie à prendre place.

Le stress émotionnel (psychologique), s’il est suffisamment grand est en effet transformé en stress biologique et physique (somatique) sous forme de maladie (c’est ce qu’on appelle la somatisation). Le résultat, c’est la maladie dite “psychosomatique”.
Attention ce n’est absolument pas une maladie “imaginaire” comme beaucoup ont tendance à le penser ! Le malaise ou la maladie sont malheureusement bien réels.

La recherche des Émotions à l’origine du malaise ou de la maladie, va permettre à la personne souffrante de prendre conscience de celle-ci et d’éviter ainsi de retomber dans le même déséquilibre.
Ce travail seul peut être suffisant pour amener la guérison, mais vous aurez des résultats beaucoup plus rapides en utilisant les 3 traitements en même temps.

Origine émotionnelle de l’Arthrose

D’après le “Grand Dictionnaire des Malaise et des Maladies” (engendrés par les pensées et les émotions) de l’auteur Jacques Martel :

” La personne qui souffre d’arthrose est souvent celle qui amplifie ses attitudes, ses pensées rigides.
Cette maladie a donc pour origine un durcissement mental, une absence de « chaleur » dans les pensées, due à un rapport à l’autorité. La personne arthrosique vit facilement de l’injustice et accuse alors les autres pour des riens.
Ses raideurs l’empêchent de plier, d’abdiquer. Elle a une motivation exagérée à accomplir une action sans chercher le repos ou l’équilibre (elle va jusqu’au bout sans s’arrêter, sans se demander si elle n’en fait pas trop).
Elle a une impression de subir une personne ou une situation qui est maintenant devenue intolérable. Elle se sens enchaînée, et a l’impression d’être obligée de faire certaines choses dont elle a honte car elle pense “valoir plus que cela “.
C’est une personne très perfectionniste et qui se critique sans cesse. Elle est amère face aux autres, car elle pense qu’ils ne l’aiment pas.
Elle a des difficultés à voir la réalité en face et elle fuit ses émotions profondes. Elle s’oublie et se coupe du plaisir car elle est convaincue qu’elle doit s’occuper des autres avant elle-même.
Elle a des difficultés à accepter les changements et les opportunités qui s’offrent à elle, car elles peuvent venir remettre en question ses vieilles croyances… ”

Pour arriver à se débarrasser des effets pervers de ses émotions, Jacques Martel propose de “travailler” ses réactions face aux évènements, en suivant ce principe : ” Si je prends conscience des pensées et des émotions qui ont amené le malaise ou la maladie à prendre place, il se peut qu’en changeant mes pensées et mes émotions, je puisse ramener la santé. ”

Traitement au niveau émotionnel de l’Arthrose

Dans le cas de l’Arthrose, pour vous aider à découvrir et changer les émotions responsables de votre état, Jacques Martel vous invite à méditer sur ce texte :

“Mon corps me parle et j’ai présentement intérêt à l’écouter ! Je peux intégrer cette maladie en commençant à accepter consciemment que je vis de la colère et que mes pensées sont rigides. L’énergie qui s’écoule à travers moi est fluide, harmonieuse, en mouvement. En restant ouvert au niveau du cœur, à cette énergie et en reconnaissant que j’ai quelque chose à changer, je peux renverser le processus et améliorer ma santé ! Je deviens plus flexible et j’accepte les autres tels qu’ils sont, sans vouloir les changer. La flexibilité au niveau de mon corps physique réapparaîtra alors. Je décide dès maintenant que j’ai droit au bonheur. Je prends soin de moi et les autres en profitent. Je vis pleinement le « ici et maintenant » et je m’attends à ce qu’il y a de mieux pour moi.”

Ces méthodes m’ont toujours apportées de bons résultats, plus ou moins rapides selon les personnes, mais toujours avec une diminution très nette et souvent définitive des symptômes.
Je suis persuadé que ces méthodes vous permettront, à vous aussi de vous débarrasser définitivement de l’Arthrose qui peut parfois être très invalidante.

Portez-vous mieux !



2 commentaires à propos de “Traitement Arthrose (suite)

  1. Merci pour vos conseils de pensées positives et de relaxation pour essayer de réduire mes fortes douleurs d arthrose. Si vous en connaissez d autres, merci de me les donner.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*